Faites des économies pendant vos vacances

!Les vacances d’été sont là ! Enfin quelques jours pour prendre l’air ! Mais avant, repérez quelques gestes simples à mettre en place pour éviter le gaspillage d’énergie dans votre logement et réduire votre impact environnemental.

Les veilles ça consomme !

Le premier poste sur lequel on peut simplement agir avant de partir en vacances, c’est la consommation électrique du logement. Même en votre absence, des appareils ou chargeurs branchés peuvent continuer à consommer de l’énergie sans utilité. Voici donc quelques gestes simples à mettre en place :

  • Débranchez tous vos appareils électriques, vos multiprises, vos chargeurs ;
  • Débranchez également votre box internet ;
  • Débranchez vos appareils de froid (frigo, congélateurs) et profitez-en pour faire votre dégivrage semestriel et nettoyer les grilles derrière les appareils.

Eau chaude et eau froide, que faire ?

  • Coupez votre chauffe-eau. Celui-ci consomme de l’énergie en permanence pour maintenir votre eau entre 55°C et 65°C, ce qui n’est pas pertinent si vous partez plus de 3 jours. Si votre chauffe-eau est équipé d’un système anticorrosion, laissez-le alimenté en électricité, s’il est programmable, enclenchez le mode « absence » ou « off » ;
  • Coupez l’arrivée d’eau générale de votre logement, pour éviter toute fuite ou écoulement lorsque vous êtes absents.

Pensez au chauffage et à la climatisation

  • Coupez votre chauffage s’il est à combustible fioul ou gaz, ou le passer en mode « été » ou mode « hors-gel » s’il s’agit d’un chauffage électrique. De la même manière pour les appareils de climatisation, passez-les en mode « hors-gel ».

A votre retour 

  • Relancez votre chauffe-eau ;
  • Ouvrez le robinet d’arrivé d’eau générale ;
  • Ne rebranchez que les appareils électriques qui vous sont nécessaires (comme la box internet) ;
  • Aérez votre logement, pour renouveler l’air intérieur.

Et le reste de l’année ?

Pour continuer à économiser l’énergie au quotidien, l’ALEC du Pays de Saint-Brieuc propose régulièrement des ateliers éco-gestes gratuits et ouverts à tous ! retrouver les dates sur l’agenda de l’ALEC

Retrouvez d’autres astuces :

Comment réduire sa consommation d’eau chaude

Comment réduire sa consommation d’électricité

La récupération d’eau de pluie

Travaux à 1 € Tour d’horizon des arnaques à éviter

C’est l’escalade, les particuliers sont harcelés par des sociétés peu scrupuleuses. Voici le florilège des mauvaises pratiques  relevées par les conseillers de l’Agence Locale de l’Énergie et du Climat (ALEC) :

    • Démarchage incessant par téléphone avec un argumentaire commercial frauduleux, certaines entreprises se réclament de services publics ou mandatées par des organismes publics (ANAH, ADEME, ministère de la Transition écologique, Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC), etc.).

      Des noms de sociétés qui visent à tromper la population, méfiez-vous également des offres commerciales émanant de sociétés aux noms de : «Centre national de…», « Agence nationale (ou régionale) de… », «Institut de…», «Service de…». 

    • Pas de devis, pas de visite préalable, pas de moyen de retrouver le prestataire qui intervient pour le compte de la société qui a démarché
    • Incompatibilité des matériaux choisis avec le logement existant
    • Non respect des règles de l’art et DTU
    • Les travaux induits ou liés ne sont pas chiffrés et non réalisés (ventilation…)
    • Non-respect des règles de sécurité liées à la pose d’un isolant
    • Vente de travaux supplémentaires une fois sur place avec crédit à la consommation et prix prohibitifs …
Vous souhaitez faire des travaux, vous prémunir des arnaques, refuser le démarchage, appelez Bonjour Habitat pour commencer…

Appel à candidatures

Appel à candidature auprès des professionnels du territoire

Lamballe Terre & Mer souhaite déployer dans le cadre de BONJOUR HABITAT : des outils d’aide à la décision pour la rénovation énergétique  des logements des particuliers.

Pour cela, Lamballe Terre & Mer souhaite identifier les bureaux d’études qualifiés pour la réalisation d’études thermiques approfondies, pour ce faire, les professionnels sont invités à se faire connaître pour figurer sur la liste des professionnels référencé. 

Pour toutes questions, vous pouvez utiliser le formulaire de contact ou appeler BONJOUR HABITAT au 02 96 32 96 66

  • Vous êtes un professionnel qualifié pour réaliser des études thermiques approfondies pour la rénovation énergétique de maisons individuelle ?

Vous trouverez ci-dessous :

 

De nouvelles aides pour rénover le centre de Lamballe

Lamballe Label Dynamique

Lamballe Terre & Mer, Lamballe Armor et l’Agence Nationale de l’Habitat lancent toute une palette d’aides pour aider à la rénovation du centre ancien :

  • ravalement de façade,
  • travaux d’économies d’énergie,
  • adaptation du logement aux personnes à mobilité réduite,
  • parties communes d’un immeuble,
  • regroupement d’appartements,
  • remise en location de logements vacants…

tous les projets sont potentiellement concernés et les meilleures conditions sont réunies pour les réaliser.

Quels que soient votre statut et la nature de votre projet, vous êtes susceptible de bénéficier d’un accompagnement complet et d’aides financières exceptionnelles. SOliHA Côtes d’Armor, en charge de l’animation de cette opération pour le compte de Lamballe Terre & Mer répondra à toutes vos interrogations.

Renseignez-vous avant de débuter des travaux !!! Contactez-nous !

L’Anah alerte les collectivités

Attention escroquerie

L’entreprise SELECTRA contacte par mail ou téléphone les collectivités locales en leur demandant de modifier les informations relatives à l’Anah sur leur site internet.

L’Anah n’a missionné aucune entreprise dans ce but et les collectivités ou autres structures qui seraient sollicitées par Selectra ou d’autres entreprises ne doivent pas suivre leurs recommandations de modification.

En cas de doute, contacter Bonjour Habitat pourra vous aider à démêler le vrai du faux !

 

Attention démarchages

Démarchages et arnaques

 

Nous constatons depuis la semaine dernière une recrudescence de signalements sur le territoire de Lamballe Terre & Mer.

Les tromperies et ruses utilisées  sont variées et difficiles à identifier par les particuliers. Quelques précisions et conseils :

  • Aucune entreprise ne peut se présenter de la part de Lamballe Terre & Mer, d’un ministère, de l’Ademe ou de l’Agence Locale de l’Énergie et du Climat ou de l’Anah.
  • Si vous êtes démarchés, il est fortement conseiller de ne rien signer. En effet, les documents présentés sont souvent des bons commandes (une fois signés, ils ont valeur de contrat, vous êtes donc engagés). Par ailleurs,  il faut savoir que les coûts pratiqués sont souvent très au-dessus des tarifs constatés habituellement.
  • Si vous avez déjà signé un document sachez que vous pouvez vous rétracter dans un délai de 14 jours sans aucun frais en envoyant à l’entreprise un courrier en recommandé avec accusé de réception. Si le délai de rétractation est dépassé, il est possible de faire annuler le contrat en sollicitant l’aide d’une association de consommateurs comme l’UFC QUE CHOISIR. Attention, une fois que les travaux sont commencés, il est souvent difficile d’obtenir des recours.

En revanche, si vous vous posez des questions sur des travaux de rénovation énergétique de votre logement (isolation, chauffage, énergie renouvelables…), les conseillers partenaires de Bonjour Habitat sont à votre disposition pour y répondre de manière neutre, objective et gratuite, par téléphone, mail ou en rendez-vous. 

Ayez le réflexe Bonjour Habitat ! Contactez-nous

Maryse la voix de Bonjour habitat

La voix de Bonjour Habitat

 

 Arrivée mi-février, Maryse Chatton, après
un temps de formation, est devenue la
«Voix» de Bonjour Habitat, dispositif lancé
au 1er mars dernier.
Premier interlocuteur des usagers, elle
échange avec eux sur leurs besoins afin de
cibler les conseillers adéquats. Le réseau
s’active alors et ce sont les différents
professionnels qui reviennent vers les
usagers. Pour ces derniers, les démarches
sont simplifiées, trouver l’information n’est
plus un casse-tête !!!

Eco Prêt à Taux zéro 2019

Élargissement et simplification en 2019

 

Le gouvernement a simplifié « l’éco-prêt 0% » Attention, l’évolution du dispositif s’applique en deux temps : d’une part au 1er mars, d’autre part au 1er juillet 2019.

Le gouvernement a aussi prolongé le dispositif pour 3 ans, jusqu’en 2021, et il a surtout élargi le panel de travaux et biens éligibles en alignant ses conditions d’éligibilité sur les critères d’obtention du crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE).

Dès le 1er mars : fin du « bouquet de travaux »

Première évolution : la suppression de la condition de « bouquet de travaux ». Un seul poste de travaux suffit maintenant.

A partir de juillet : pour tous les logements de plus de 2 ans

Seconde évolution, d’ampleur : tous les logements de plus de 2 ans, à la date des travaux, sont éligibles à l’éco-prêt, qui était jusqu’à présent réservé aux habitations construites avant 1990.

Le législateur a par ailleurs adopté d’autres ajustements de ce crédit sans intérêts : élargissement de la liste de travaux éligibles (isolation des planchers bas), allongement de la durée de remboursement pour certains types de travaux, délai passant à 5 ans au lieu de 3 pour demander un éco-PTZ complémentaire, ou encore harmonisation des conditions pour l’éco-PTZ en copropriété.

Pour en savoir plus sur l’Eco PTZ

Crédit d’impôt 2019

Crédit d’impôt 2019

 

Les conditions du crédit d’impôt 2019 viennent d’être publiées au Journal Officiel

Le fioul exclu du crédit d’impôt

Les chaudières fioul n’ont plus droit au crédit d’impôt.

Fenêtres

15% de crédit d’impôt pour le remplacement des fenêtres en simple vitrage. Mais attention, avec un plafond de dépenses fixé à 650 € TTC par fenêtre.

Crédit d’impôt à 30 % plafonné à

  • 3 350 € TTC pour une chaudière à condensation (hormis au fioul)
  • 3 000 € TTC pour un chauffe-eau thermodynamique. Mais 4 000 € TTC sous condition de ressources, en incluant la pose, pour les ménages les plus modestes.
  • 150 € TTC/m2, matériel et main-d’œuvre compris, pour l’isolation par l’extérieur.
  • 100 € TTC/m2, matériel et main-d’œuvre compris, pour l’isolation par l’intérieur.

A noter que sous conditions de ressources, les ménages modestes ont également droit à 50 % de crédit d’impôt sur la dépose de leur cuve à fioul.

Un doute, une question ? contactez-nous