Élargissement et simplification en 2019

 

Le gouvernement a simplifié « l’éco-prêt 0% » Attention, l’évolution du dispositif s’applique en deux temps : d’une part au 1er mars, d’autre part au 1er juillet 2019.

Le gouvernement a aussi prolongé le dispositif pour 3 ans, jusqu’en 2021, et il a surtout élargi le panel de travaux et biens éligibles en alignant ses conditions d’éligibilité sur les critères d’obtention du crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE).

Dès le 1er mars : fin du « bouquet de travaux »

Première évolution : la suppression de la condition de « bouquet de travaux ». Un seul poste de travaux suffit maintenant.

A partir de juillet : pour tous les logements de plus de 2 ans

Seconde évolution, d’ampleur : tous les logements de plus de 2 ans, à la date des travaux, sont éligibles à l’éco-prêt, qui était jusqu’à présent réservé aux habitations construites avant 1990.

Le législateur a par ailleurs adopté d’autres ajustements de ce crédit sans intérêts : élargissement de la liste de travaux éligibles (isolation des planchers bas), allongement de la durée de remboursement pour certains types de travaux, délai passant à 5 ans au lieu de 3 pour demander un éco-PTZ complémentaire, ou encore harmonisation des conditions pour l’éco-PTZ en copropriété.

Pour en savoir plus sur l’Eco PTZ

Articles recommandés

Pas encore de commentaire. Laissez-en un ci-dessous :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *